Allons-nous vers la fin de l’épidémie de gastroentérite ?

Même si le niveau d’activité des diarrhées aiguës devrait diminuer durant les prochaines semaines tout en restant proche du seuil épidémique,   Il faudra attendre une deuxième semaine consécutive en dessous du seuil pour confirmer la fin de l’épidémie de gastroentérite.

Evolution gastro janvier 2017

Gastroenterite, 02 2017 vers la fin de l'épidémie

Bulletin du réseau sentinelle du 01/02/2017 ( données du 23 au 29/01/2017)

Surveillance clinique :en France métropolitaine, la semaine dernière (2017s04), le taux d’incidence des cas de diarrhée aiguë vus en consultation de médecine générale a été estimé à 190 cas pour 100 000 habitants (IC 95% [171 ; 209]), soit 124000 nouveaux cas, en dessous du seuil épidémique (194 cas pour 100 000 habitants) [1]. La tendance à la baisse de l’incidence, observée depuis trois semaines, se confirme donc

Au niveau régional, les taux d’incidences les plus élevés ont été notés en : Provence-Alpes-Côte d’Azur (236 cas pour 100 000 habitants, IC 95% [148 ; 324]), Bretagne (209, IC 95% [123 ; 295]) et Pays de la Loire (208, IC 95% [86 ; 330]

Concernant les cas rapportés, l’âge médian des cas était de 25 ans (de 1 mois à 93 ans). Les hommes représentaient 52% des cas. Les tableaux cliniques rapportés par les médecins Sentinelles ne présentaient pas de signe particulier de gravité : le pourcentage d’hospitalisation a été estimé à 0,4% (IC 95% [0,0 ; 1,0]).

En savoir plus : Le site internet du Réseau Sentinelle

 

Répondre