Le retards des trains représente une perte de 1,5 milliards d’euros par an

Plus de 2 milliards de minutes perdues chaque année pour l’ensemble des voyageurs à cause des retards des trains selon l’AQST, l’ Autorité de la qualité de Services dans les Transports. Ce chiffre mirobolant équivaudrai au temps de travail annuel de 20 263 salariés employés à 35 heures travaillant chacun 47 semaines par an. A titre de comparaison,  le groupe Airbus compte environ 20 000 salariés en France. 

En termes de coûts, l’AQST estime que ces retards cumulés correspondent à une perte pour la collectivité nationale de l’ordre de 1,5 milliards d’euros par an. Sur les 35 dernières années, toujours selon l’AQST, la perte s’élève à environ 50 milliards d’euros soit autant que le coût de tout programme grande vitesse. 
L’AQST estime que plus des deux tiers de ces pertes de temps concernent les voyageurs du quotidien, principalement des banlieues de l’Ile-de-France et des grandes agglomérations françaises.


Nostalgie par internet-normandie

En savoir plus : 

Le site internet de l’AQST : www.qualitetransports.gouv.fr/

L’intégralité de la présentation faite au congrès de l’AQST par M. A. Sauvant. 

Répondre