Pêche à pied : législation 2017 et règles de bonne conduite

Posté dans : Calvados, Manche, NORMANDIE, Seine Maritime | 1

Pêche à pied : profitez des grandes marées de fin avril avec des coefficients de 102 à 110 prévu entre le 26 et le 29 avril, car à partir du lundi 1er mai  plusieurs espèces de coquillages seront progressivement interdites à la pêche à pied et ce pendant de longues périodes.Tailles minimum des coquillage et crustacés pêche à pied

A noter que la a pêche au bouquet sera autorisée à partir du 1er juillet. 
Pour mémoire, la pêche du bar est interdite entre le 1er janvier et le 30 juin 2017. Elle est limitée à 1 individu maximum par pêcheur et par jour entre le 1er juillet et le 31 décembre 2017.

Les grande marées de 2017 : dates et coefficients 

Les zones de pêche interdites en permanence pour tous les coquillages :

  • Dans les ports, 
  • A moins de 25 mètres des concessions de cultures marines, 
  • Dans les Réserves Naturelles 
Peche à pied en normandie coquillage et crustacésLa pêche à pied dite de loisir, définition et pratiques : 

La pêche de loisir est par définition une pêche non commerciale . Les espèces pêchées sont destinées à la consommation exclusives du pêcheur et de sa famille et ne peut être vendue. Elles peuvent s’exercer à pied, sur l’estran, à la main ou à l’aide d’outils divers, à bord d’un navire ou être sous-marine. Même si le produit ne peut être vendu, la pêche de loisir est soumise à certaines règles afin de protéger la ressource.

Selon une étude menée par l’institut BVA en 2008 pour l’IFREMER, près de 2 millions de Français pratiquent ce loisir chaque année, de manière occasionnelle ou plus régulière.  A pratiquer en famille, en petits groupes mais jamais seul, elle offre la possibilité de découvrir un paysage particulièrement étonnant des côtes Normandes, l’estran, cette étroite bande de territoire comprise entre le niveau de la plus haute mer et celui de la plus basse.

Dans la baie du Mont-Saint-Michel l’estan prend des proportions uniques au monde. Le marnage, différence de hauteur d’eau mesurée entre les niveaux d’une pleine mer et d’une basse mer consécutives peut atteindre jusqu’à 14 mètres. Il est de ce fait vivement déconseillé de s’y aventurer sans guide.

Avantage pour les pêcheurs à pied, de nombreux rochers ne découvrent qu’à cette période. Inconvénient, la mer remonte beaucoup plus vite, ne vous laissez pas surprendre. A chaque grande marée les services de secours interviennent, le plus souvent avec des moyens importants, pour aller secourir des pêcheurs à pied , imprudents ou mals informés, encerclés par la marée montante, incapables de regagner le rivage par leurs propres moyens. N’oubliez pas que la mer remonte deux fois plus vite dans la deuxième heure qui suit la basse mer que pendant la première heure.

Respectez la terre, c’est aussi respecter la mer !

Il faut plusieurs années pour qu’un crustacé n’atteigne sa taille adulte. Laissez les coquillages, les crustacés, les poissons atteindrent tranquillement leur taille adulte avant de les prélever.
Quelques gestes simples sont également indispensables à la préservation des espèces : reposer au même endroit les cailloux soulevés, respecter les tailles limites (voir ci-dessus) , les dates de pêche, ne pêcher que des quantités raisonnables. En préservant ces espèces , vous permettrez à vos enfants, petits enfants de découvrir les joies de cette pêche.  C’est un héritage précieux que nous devons transmettre indemne aux générations à venir.

Une réponse

  1. […] Mise à jour 24/04/2017 : règlementation et bonnes pratiques  […]

Répondre